- PUBLICITÉ -

«La pandémie a durement fait ressentir ses effets à Saint- Jérôme» note Youri Chassin.   Photo Claude Cormier, archives

Comtés de Saint-Jérôme et Prévost: une aide de 10 M$ qui sera bienvenue

Le gouvernement du Québec a octroyé plus de 10 M$ dans les comtés de Saint-Jérôme et Prévost pour aider les municipalités à faire face aux dépenses supplémentaires liées à la COVID-19 (on devrait savoir bientôt quelle part sera attribuée à Saint-Colomban qui fait partie du comté d’Argenteuil)

Selon le vœu des instances gouvernementales,les administrations municipales locales pourront couvrir directement leurs dépenses occasionnées par la pandémie, comme les hausses de coûts liées à la sécurité publique, aux adaptations de bâtiments, à l’opération de camps de jour municipaux et aux processus démocratiques dans les municipalités. Ce soutien vise également à compenser les pertes de revenus des municipalités, comme les revenus de permis, des droits sur les mutations immobilières, des amendes et pénalités et des stationnements.

Saint-Jérôme

Saint-Jérôme (une ville, un comté) reçoit une aide financière de 6 546 247 $, financée à parts égales entre les gouvernements du Québec et du Canada.

« Cette aide financière importante donnera davantage de flexibilité et de prévisibilité aux municipalités. Cela permettra d’éviter des hausses du fardeau fiscal des particuliers et des entreprises ou des réductions de services»a commenté Eric Girard, ministre des Finances.

Le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher, allait d’ailleurs en ce sens il y a deux semaines en soulignant (dans un échange avec le Journal Infos Laurentides) en soulignant que «dans tous les cas cela sera largement suffisant pour assurer un gel de taxes pour l’année 2021».

«Mieux outillées»

Commentant le support accordé, Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation se dit d’avis que «depuis le début de la pandémie, notre gouvernement est à l’écoute des besoins des municipalités. Nous mettons de l’avant le soutien nécessaire afin qu’elles puissent être en mesure de s’adapter à la situation et de continuer d’offrir des services de qualité aux citoyennes et aux citoyens. C’est une somme considérable que nous consacrons maintenant à la disposition de toutes les municipalités du Québec. Elles seront ainsi mieux outillées pour faire face à la COVID-19, tout en se préparant à contribuer activement à la reprise économique. Au bout du compte, c’est l’ensemble des collectivités qui bénéficiera de cette initiative».

Alors que, pour sa part, le député Youri Chassin dira que «comme partout au Québec, la pandémie a durement fait ressentir ses effets à Saint- Jérôme, et a notamment engendré de nouvelles dépenses importantes pour la municipalité. L’aide apportée en cette période difficile montre bien la bonne collaboration entre les municipalités et le gouvernement du Québec.»

Prévost

Par ailleurs,le comté de Prévost obtient une aide financière de l’ordre de 4 181 021 $.

Sainte-Sophie accapare la plus forte proportion du montant consenti dans le comté avec 1 083 391 $. Prévost obtient 912 802 $ (soit un peu moins que Saint-Sauveur à 954 833 $). Saint-Hippolyte, pour sa part, se voit octroyer 719 044 $.

«Je me réjouis de cette annonce qui vient donner une aide directe aux municipalités de mon comté. La pandémie touche tous les aspects de notre société et cette aide financière permettra aux municipalités de mieux s’adapter à cette nouvelle réalité»a dit, à cet égard,Marguerite Blais, députée de Prévost et ministre responsable des Aînés et des Proches aidants.

 

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top