- PUBLICITÉ -

L’usine sera implantée sur le site de l’ancien Club de golf de Sainte-Sophie. Photo Google Maps

Création de 580 emplois: une usine de production de pot médical à Sainte-Sophie

Par Mathieu Locas

Une annonce importante aura lieu sous peu pour confirmer l’implantation d’une usine de production de cannabis à Sainte-Sophie.

Selon des informations obtenues par le Journal Infos Laurentides,l’entreprise Canapur, spécialisée dans le cannabis médical, va y construire des serres sur les vastes terrains.

Quelque 476 M$

C’est à la station CIME, et à sa journaliste Justine Vachon, que revient la primeur du type d’entreprise à s’établir.

Par la suite, Infos Laurentidesa scruté le registre foncier pour connaître le nom de l’entreprise et les détails de la transaction.

Le 7 juin 2019, Canapur a mis la main sur l’ancien Club de Golf Ste-Sophie, situé tout juste à l’entrée Ouest de la Ville. Le coût d’achat du terrain a été de 265 000$, auquel a été greffé une hypothèque de 320 000$.

La mairesse Louise Gallant refuse de commenter sur le type d’activité économique qui s’y établira, mais confirme qu’une annonce est prévue sous peu.

«On parle ici d’une grande industrie qui va investir 476 millions de dollars et créera 580 emplois d’ici cinq ans. C’est pourquoi nous demandons au ministère des Transports du Québec d’agir rapidement afin d’élargir la route 158. Et cet élargissement, ce n’est pas seulement pour l’entrée Ouest mais aussi dans notre centre-ville. Nous sommes en discussions pour l’établissement d’un joueur majeur dans le domaine de la quincaillerie mais je ne peux en dire plus pour l’instant», de dire la mairesse, qui estime que l’ajout de ces deux joueurs feraient augmenter le flot de circulation d’entre 2 000 à 2 500 véhicules par jour sur la 158.

Refinancement

Pour revenir à Canapur, le registre foncier nous apprend également que le 17 septembre dernier, une nouvelle hypothèque de 700 000$ a été enregistrée au nom de Canapur, son président Richard Garvis, de même que Rémi Turmel et Chantal Savard, ces derniers résidants au 79 rue Champêtre à Saint-Hippolyte. Au moins trois sociétés par actions de Montréal ont financé ce prêt à un taux d’intérêt de 12% par année.

L’entreprise Canapur n’est pas inscrite à la bourse. Elle a plutôt lancé une campagne de sociofinancement en février 2017 sur la plateforme GoTroo.com. Son site Web est toujours en construction et n’offre aucune information sur les activités de l’entreprise.

 

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top