- PUBLICITÉ -

Police.jpg Photo gracieuseté de la Ville de Saint-Jérôme.

Des nouvelles couleurs pour la police: un concept qui émane de la base

Mine de rien, le Service de police de la ville de Saint-Jérôme prend un nouveau visage.

On a récemment introduit dans la flotte le premier véhicule hybride dédié à la patrouille.

Puis, «pour souligner le passage à une nouvelle décennie»,on a adopté de nouvelles couleurs.

Le plus beau de l’affaire, dans le deuxième cas, c’est que le nouveau look (qui sera implanté graduellement au cours des prochaines années) émane, non pas de spécialistes dans le domaine de l’image, mais de la base; des premiers concernés par la transformation.

En effet, ce nouveau design est la création d’une équipe de policiers au service, sous l’initiative de l’agent Kevin St-Denis.

Retour dans le passé

On l’aura constaté en Une de la présente édition, le bleu domine sur le véhicule hybride introduit dans la flotte du service de police.

On parle ici, d’un bleu marine qui représente, nous dit-on, «le symbole de la police municipale qui fut fondée dans notre ville en 1856».

Maintenant quelques précisions qui permettront de mieux comprendre le changement qui s’est enclenché au service de police de la ville de Saint-Jérôme.

Il faut d’abord savoir, comme nous dit l’agentChantal Bellemare, policier aux relations communautaires et médiatiquesau Service de police de Saint-Jérôme, que sur la flotte de la gendarmerie, on retrouve un véhicule aux nouvelles couleurs (le nouveau véhicule hybride) ainsi qu’un autre à l’escouade soutien. Deux autres véhicules sont sur le point d’arriver dans les prochaines semaines.

Le Service comptait deux véhicule hybrides (arborant les anciennes couleurs) sur la patrouille depuis environ 2011, ainsi que les véhicules des enquêteurs, des inspecteurs et véhicules des employés de la ville.

Quant au remplacement de tous les véhicules de la flotte actuelle aux nouvelles couleurs, on envisage un cycle d’environ deux à quatre véhicules par année, selon leurs usures normales. Si bien qu’on planifie que d’ici cinq ou six ans tous les véhicules seront remplacés.

Maintenant, une question que plusieurs se poseront: un véhicule hybride est-il aussi efficace qu’un véhicule «conventionnel» pour les interventions d’urgence?

«Oui et même un peu plus performant que les Taurus que nous avons déjà. En ville ils sont plus rapides» révèle l’agent Bellemare.

Quant à l’appréciation des policiers face aux nouvelles couleurs, ça ne fait aucun doute.

«Les idées de modernisation, des nouvelles couleurs venaient de la patrouille et ils ont contribué au projet. Les policiers apprécient les nouveaux véhicules» indique Mme Bellemare.

 

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top