- PUBLICITÉ -

Phénomène confession: la police aux aguets!

Le Service de police de la Ville de Saint- Jérôme (SPVSJ) a constaté récemment l’apparition sur les réseaux sociaux et plus particulièrement sur Instagram, du phénomène confession. Ce phénomène consiste à créer des profils afin d’encourager le partage, de façon anonyme, de la part d’étudiants, à l’égard de leur école, leurs professeurs ou d’autres élèves. Certains élèves ont décidé de publier diverses menaces, ce qui a pour effet de créer un sentiment de peur et d’inquiétude.

Le SPVSJ met en garde les étudiants qui auraient tendance à vouloir faire de même que les actions que vous croyez poser dans l’anonymat ne le sont pas. Sachez que nous sommes tous identifiables et retraçables. Nous demeurons à l’affût en effectuant une vigie des réseaux sociaux afin d’intervenir rapidement lecas échéant.

Le SPVSJ prend très au sérieux les menaces, le harcèlement et l’intimidation. Toute personne qui déciderait de tenir ce genre de propos, qu’il s’agisse d’une blague ou non, s’expose à des poursuites criminelles. Nous tenons également à informer la population qu’une personne qui diffuse ou partage ce type de propos s’expose également à des poursuites.

Si vous êtes témoin de menaces, de propos violents, sur les réseaux sociaux voici ce que vous devez faire :

. Si vous êtes étudiant, avisez immédiatement un adulte responsable ou une personne en autorité.

. Communiquez avec le service de police afin de rapporter les menaces Prenez une photo de la publication contenant les menaces.

. Prenez en note les identités des comptes ou profils qui publient commentent ou encouragent de telles menaces.
. Ne commentez et ne partagez jamais de telles publications.

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top