- PUBLICITÉ -

Le député Youri Chassin. Photo Claude Cormier, archives

Saint-Jérôme : 39 633 $ pour soutenir les personnes victimes d’infractions criminelles

Le député de Saint-Jérôme, Youri Chassin, au nom du ministre de la Justice et procureur général du Québec, Simon Jolin-Barrette, a annoncé récemment l’octroi d’une aide financière de 39 633 $, pour soutenir deux organismes La Maison d’Ariane et Le CAVAC des Laurentides qui viennent en aide aux personnes victimes d’actes criminels de la région de Saint- Jérôme.

Pour La Maison d’Ariane, la modernisation du système téléphonique permettra l’ajout de lignes pour la réception des appels ainsi qu’accepter plus de trois appels simultanément, le CAVAC des Laurentides, l’amélioration des équipements informatique permettra d’offrir des services adaptés à la téléintervention.

Les projets découlent de l’appel de projets extraordinaire visant à moderniser l’accessibilité et l’offre de services aux personnes victimes d’actes criminels en contexte pandémique annoncé en novembre 2020. Sa mise en place contribuera au développement de services, de connaissances et d’expertise pour venir en aide aux personnes victimes d’actes criminels dans la région.

À l’échelle nationale, ce sont 63 projets de moins de 50 000$ qui ont été retenus. Ceux-ci visent notamment les personnes victimes de violence conjugale, sexuelle ou d’exploitation sexuelle, les communautés autochtones et LGBTQ ainsi que les personnes victimes d’autres infractions criminelles, pour une subvention totale de 1,3 M $.

Ils ont dit :

« Le dévouement et l’implication des organismes offrant du soutien aux personnes victimes d’infractions criminelles est remarquable. La crise sanitaire actuelle ne leur a pas facilité les choses, mais malgré tout, ils continuent d’apporter leur soutien à celles et ceux qui en ont besoin. C’est donc une priorité pour nous de mettre à leur dispositions les ressources financières nécessaires afin qu’ils puissent poursuivre leur mission pour le bien être des Québécoises et des Québécois. »

-Simon Jolin-Barrette

« Il est du devoir du gouvernement d’injecter des fonds pour soutenir les personnes les plus vulnérables de notre société. Je pense particulièrement aux personnes victimes d’infractions criminelles. Je me réjouis de cette somme qui sera bénéfique pour La Maison d’Ariane, le CAVAC des Laurentides ainsi que les personnes victimes de la région de Saint-Jérôme qui tentent de reprendre le cours de leur vie. »

-Youri Chassin

Complément d’information :

Les projets soutenant les clientèles victimes d’actes criminels ont été retenus dans le cadre d’un appel de projets extraordinaire lancé en novembre 2020.

La somme exceptionnelle de l’appel de projets provient principalement des constats d’infraction délivrés dans le contexte de l’état d’urgence sanitaire qui a été versée au Fonds d’aide aux victimes d’actes criminels.

Le financement accordé permettra le maintien ou l’amélioration des services en contexte pandémique, à la lumière des besoins observés dans les milieux d’aide au Québec au cours des derniers mois. L’appel de projets se décline en trois volets :

  • la modernisation des équipements technologiques et des lieux;
  • le développement d’applications et de plateformes numérique;
  • le développement d’initiatives en matière de recherche, d’information, de sensibilisation et de formation au profit des personnes victimes en contexte pandémique.

Pour en savoir plus sur les projets retenus, visitez-le : justice.gouv.qc.ca.

 

 

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top