- PUBLICITÉ -

À n’en pas douter, le pont avait besoin de réparations.

Saint-Jérôme: travaux temporaires sur le pont Lapointe

La Ville de Saint-Jérôme est intervenue au cours des derniers jours sur le pont Lapointe afin de le sécuriser et d’assurer sa pérennité jusqu’aux travaux de réfection structurels que prévoit faire le ministère des Transports du Québec (MTQ).

Deux phases

Dans une première phase, la travée ouest du pont a été fermée tout le week-end à partir de 12 h le vendredi 3 mai.

Cette fermeture s’imposait par le degré élevé de dégradation du tablier qui forçait les automobilistes à circuler à contresens, ce qui mettait la sécurité des usagers à risque.

Dès lundi matin, c’est tout le pont qui était fermé pour des travaux de réparation d’urgence.

On a travaillé sur les tiges métalliques apparentes du tablier du pont et procédé à un repavage.

Cette solution temporaire visait à rendre carrossable la voie de circulation lourdement endommagée par les intempéries et le passage des véhicules.

Une deuxième phase d’intervention est prévue pour l’automne afin de permettre l’amélioration de la surface de roulement d’ici à ce que le MTQ entreprenne des travaux majeurs sur le pont Lapointe.

«Cette entente que nous attendions tous prouve que les liens de communication entre l’Hôtel de Ville, le député de Saint-Jérôme et les responsables régionaux du ministère des Transports sont efficaces et que la collaboration est une valeur que nous partageons tous», de dire le maire Stéphane Maher.

 

Le pont Lapointe qui enjambe la rivière du Nord a été construit en 1956. À la Direction régionale Laurentides-Lanaudière du ministère, on précise que le pont demeure une structure sécuritaire malgré les déficiences apparentes du tablier.

 

 

 

 

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top