- PUBLICITÉ -

Les policiers de Saint-Jérôme ont frappé tôt mardi matin.

Stupéfiants et tabac de contrebande: les cinq accusés sont maintenant connus

Les cinq accusés sont maintenant connus dans le dossier de stupéfiants et de tabac de contrebande qui a pris son origine mardi matin dernier.

Les cinq accusés sont Marc-André Renaud (35 ans), Benoit Landry (57 ans), Gérald Doré (63 ans), Yves Whissel (63 ans), Dany Bernard (45 ans) et ils ont comparu au Palais de Justice de Saint-Jérôme, hier (mercredi 11 décembre).

Les cinq hommes font face à plusieurs chefs d’accusations en matière de trafic de stupéfiants, possession de stupéfiants en vue d’en faire le trafic, vente de cannabis illicite, possession de cannabis en vue de le distribuer, possession de tabac de contrebande, possession d’arme prohibée, possession non autorisée d’une arme à feu, entreposage d’une arme à feu et recel. Ils demeurent détenus jusqu’à leur enquête sur remise en liberté, demain (vendredi 13 décembre), au Palais de Justice de Saint-Jérôme.
Il a été permis d’apprendre que, lors des perquisitions menées mardi matin, une importante quantité de stupéfiants (cocaïne, méthamphétamines, cannabis), de tabac de contrebande (cigarettes de contrebande), une arme à feu (style arme longue), deux armes prohibées (une arme à impulsion électrique, un couteau style « jack-knife »), de l’argent et des véhicules ont été saisis.
Informations déterminantes
Les enquêteurs du Service de police de la ville de Saint-Jérôme (SPVSJ) ont travaillé en collaboration avec les policiers de la Sûreté du Québec dans cette affaire.
C’est à la suite de l’obtention de diverses informations, en lien avec le trafic de stupéfiants, de tabac de contrebande et de possession d’arme, que les escouades ACCÈS Cannabis et ACCÈS Tabac du SPVSJ ont débuté l’enquête.
Une cinquantaine de policiers et enquêteurs ont participé simultanément aux quatre perquisitions sur le territoire de Saint-Jérôme. Initialement cette enquête visait principalement à démanteler un réseau de vendeurs de stupéfiants et de tabac de contrebande, qui distribuait principalement dans la région de Saint-Jérôme.
Cette enquête a été effectuée dans le cadre d’ACCÈS Cannabis et ACCÈS Tabac. Il s’agit d’une action concertée mise en place à l’automne 2018, par le gouvernement du Québec et coordonnée par le ministère de la Sécurité publique, visant à intensifier la répression d’approvisionnement du cannabis illicite afin d’en diminuer l’accessibilité sur le marché québécois, et particulièrement chez les jeunes.
Toutes informations en matière de distribution, de vente de stupéfiants et de tabac de contrebande peuvent être transmises, de façon anonyme et confidentielle, au département des enquêtes criminelles du Service de police de la ville de Saint-Jérôme en communiquant au (450) 432-3000 poste 2249 ou 2257.

La dernière édition

Section Concours

- PUBLICITÉ -
Top