- PUBLICITÉ -
Palmares

Photo Claude Cormier - Dans les Laurentides, l’école Saint-Stanislas trône au premier rang des écoles publiques.

Trois institutions dans le Top 10 des écoles s’étant le plus améliorées

Le vent a tourné à Saint-Jérôme…

Les dirigeants de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord affichent un large sourire depuis la publication, samedi dernier dans le Journal de Montréal, du Palmarès des écoles.

Comment peut-il en être autrement quand on y apprend que dans le Top 10 des écoles s’étant le plus améliorées depuis le dernier exercice, on y retrouve trois écoles de la CSRDN. L’école des Hauts-Sommets arrive au deuxième rang, derrière le Collège Prep International, une institution privée de Montréal, l’école Frenette se classe troisième et l’école Saint-Stanislas, cinquième.

Que peut-on demander de mieux pour une commission scolaire qui a affiché, pendant trop d’années, des scores peu reluisants sur le plan du décrochage scolaire et de la réussite de ses élèves?

Saint-Stanislas première

Dans les Laurentides, l’école Saint-Stanislas trône au premier rang des écoles publiques, ex æquo avec l’école Saint-Gabriel de Sainte-Thérèse, en vertu d’un pointage de 8,1 sur 10 (la cote globale sur 10, nous apprend le Journal de Montréal, est une mesure qui a été développée par l’Institut Fraser afin d’évaluer la performance des écoles. Elle se base principalement sur les résultats des élèves aux épreuves du ministère de l’Éducation et tient compte de plusieurs autres données, dont le taux de retard et l’écart entre les sexes, notamment).

Au cumulatif des 455 établissements répertoriés dans le Palmarès (écoles publiques et écoles privées du Québec confondues), l’école Saint-Stanislas se classe au 70rang et au 13e des écoles publiques. La cote est de 6.6 sur cinq ans (2012-2016).

L’école des Hauts-Sommets prend le 145e rang au cumulatif et le 55e des écoles publiques avec des scores de 6.6 en 2016 et 5.9 sur cinq ans. Suivent dans l’ordre: l’école Frenette aux 148e et 58e rangs avec également une note de 6.6 (2016) et 5.4 sur cinq ans, et l’école Cap-Jeunesse avec les 158e et 61rangs et des notes de 6.5 (2016) et 5.1 sur cinq ans. Finalement, la polyvalente Saint-Jérôme arrive pas très loin derrière aux 172rang (toujours sur 455 écoles au Québec) et 76rangs avec des pointages de 6.3 (2016) et 5.6 sur 5 ans

L’Académie Lafontaine de Saint-Jérôme (26e au niveau provincial et 21e des institutions privées) prend le premier échelon sur le plan des écoles privées des Laurentides avec un score de 9,1 sur 10, tout juste devant l’Académie Sainte-Thérèse avec 9.0.

Toutes sur la bonne voie

Directeur général adjoint à la CSRDN, Michaël Charette accueille avec la plus grande joie ce magnifique bulletin. Mais il ne se dit pas étonné.

«Toutes les écoles secondaires du territoire ont augmenté leur performance…», constate-t-il avec satisfaction, précisant que c’est le fruit d’un travail concerté dans l’ensemble de l’organisme. «Nous partons du principe que si on intervient dès le primaire, les élèves arrivent au secondaire avec un sac à dos bien rempli… Nous travaillons avec le Tableau de bord qui permet un suivi pointu des élèves. Nous suivons nos élèves à la trace. C’est une façon de travailler qui fait des jaloux au Québec…»

La dernière édition

Section concours

En décembre, c'est payant avec Infos Laurentides !
- PUBLICITÉ -
Top