- PUBLICITÉ -

Laurent Martineau, membre du cabinet de campagne et président du CA de Moisson Laurentides. Photo Nicolas T. Parent

Une campagne de financement majeure est lancée: Moisson Laurentides a un objectif de 4 M$

Nicolas T. Parent

rédaction@infoslaurentides.com

Nombre d’invités de marque étaient conviés aux locaux de Moisson Laurentides, situés à Blainville, pour le dévoilement d’une nouvelle campagne majeure de financement, le jeudi 11 juillet.

La banque alimentaire a profité de l’occasion et de la présence de ces dignitaires de la région pour dévoiler l’objectif de la collecte de dons et de l’état actuel de sa campagne. C’est 2,4 M$ qui ont été amassés jusqu’à présent, ce qui représente 60 % d’un objectif total de 4 M$ étalé sur trois ans.

D’ailleurs, l’objectif total était dévoilé en présence des coprésidents du cabinet de la campagne, une équipe menée par Joé Bélanger, directeur général de la Caisse Desjardins Thérèse-De Blainville, et Valérie Delorme, fondatrice d’Hélibellule Mirabel.

On a profité également du moment pour nommer les autres membres de ce cabinet composé de Richard Perreault (maire de Blainville), Annie Blanchard (présidente de la franchise Le Superclub Vidéotron), Johanne Marin (vice-présidente de Garde-Robes Gagnon), Sylvain Robitaille (fondateur de Syscomax), Claude Charron (propriétaire de Fenêtres Magistral), ainsi que de Laurent Martineau (président du CA de Moisson Laurentides).

Vaste chantier

Pour nourrir plus de gens, un plus grand espace est nécessaire. C’est pourquoi Moisson Laurentides, appuyé d’experts et de partenaires, met sur pied un projet de relocalisation dans un bâtiment tout neuf. Ces millions amassés sont essentiels pour la réalisation de ce grand chantier.

Il est alors prévu de doubler la superficie de travail actuelle, devenue trop petite, de 10 000 pieds carrés pour atteindre plus de 20 954 pieds carrés. On pourra mieux accueillir les bénévoles, une source en main-d’œuvre essentielle, et réaliser plus efficacement le traitement de quelque 3,5 millions de kilogrammes de denrées alimentaires.

Les plans de ce nouveau bâtiment, qui sera situé non loin de l’emplacement actuel, à Blainville, prévoient une salle multifonctionnelle, un endroit de travail pour les bénévoles et une salle de transformation adaptée aux besoins de la clientèle du plateau de travail. La superficie de stockage sera doublée, avec quatre fois plus d’espace dédié à la congélation et la réfrigération. Une zone de tri à basse température est aussi prévue dans ces plans, afin de répondre aux besoins du programme de récupération en supermarchés (PRS), une initiative innovante de Moisson Laurentides, qui vise à contrer le gaspillage alimentaire.

«Cette relocalisation est nécessaire pour permettre à Moisson Laurentides d’augmenter le nombre d’organismes accrédités et ainsi augmenter le nombre de familles et de personnes vulnérables soutenues, précise-t-on, dans un communiqué acheminé à votre hebdomadaire. Les organismes accrédités ont soutenu 20 745 personnes en 2018, pour un taux de soutien de 43 % de la population vulnérable à faible revenu. Selon la croissance prévisible de la population, Moisson Laurentides pourra soutenir près de 27 200 personnes vulnérables, soit 6 700 de plus qu’actuellement.»

«Il m’est inconcevable de savoir que des enfants ne mangent pas à leur faim sur notre territoire. Des solutions pour combattre la faim existent. Il faut se donner les moyens pour les mettre en place. C’est pourquoi la Ville supporte le projet de Moisson Laurentides», déclare de son côté Richard Perreault, maire de Blainville, préfet de la MRC de Thérèse-De Blainville et partenaire de la campagne de Moisson Laurentides.

Notons que déjà, la Ville de Blainville a procédé à un échange de terrain, de même que Syscomax qui a réalisé les plans et devis du nouveau bâtiment, ce qui représente une contribution combinée d’une valeur de plus de 500 000 $.

Chaque dollar compte et contribue à combattre la faim dans la région. Pour contribuer à la campagne, consultez le site Internet de Moisson Laurentides au [www.moissonlaurentides.org/campagne].

 

 

 

 

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top