- PUBLICITÉ -

Photo Mychel Lapointe La circulation est lourde à certaines heures de la journée sur la route 158.

Une route 158 à repenser: «On est à pleine capacité»-Louise Gallant

Les autorités de Sainte-Sophie ont résolu, lors de l’assemblée régulière du 3 novembre dernier, d’adresser une demande au ministère des Transports du Québec en vue d’ajouter deux voies de circulation supplémentaires au boulevard Sainte-Sophie (route 158).

La demande d’ainsi faire passer cette artère principale (qui traverse la municipalité d’est en ouest sur une distance de 11 kilomètres) de deux à quatre voies est basée sur deux éléments en particulier.

D’abord en raison du fait qu’on évalue à 15 000 véhicules par jour (selon les chiffres du MTQ, parce que la mairesse Louise Gallant évalue l’affluence à 20 000) le flot de circulation sur la route 158 qui, de ce fait, ne convient plus dans sa configuration actuelle (notamment sur le plan de la sécurité).

«On est à pleine capacité. Et depuis quelques années.(Il y a des jours où) ça bloque de Val-des-Lacs jusqu’à Saint-Jérôme…»note Mme Gallant.

Des investissements

Aussi (et c’est la bonne nouvelle), on a appris qu’en 2021, la municipalité de Sainte-Sophie accueillera une industrie de transformation bordée par la route 158.

On parlerait ici d’un chantier qui s’échelonnerait sur trois ans et qui, à terme, serait susceptible de créer quelque 580 emplois.

Par contre, n’attendez pas qu’on vous dévoile l’identité de l’entreprise, puisque les autorités gardent cela secret jusqu’à une annonce qui sera faite en conférence de presse. On nous dit que ça se fera incessamment et que ce sera localisé là où se trouvait jadis le terrain de pratique de golf («driving range»).

Par contre, la mairesse Gallant (pour valider le projet d’élargissement de la 158) n’hésite pas à nous parler de l’implantation sous peu d’une «grosse quincaillerie», d’un mini centre commercial aux abords de la station-service Ultramar et d’une autre entreprise qui viendrait s’implanter à un jet de pierre de l’hôtel de ville actuel.

Appuis

Soulignons que dans leur démarche auprès du MTQ, les élus de Sainte-Sophie pourront compter sur l’appui des quatre autres villes et municipalités de la MRC de la Rivière-du-Nord.

 

 

 

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top