- PUBLICITÉ -

L'auteur de Papy: le peintre amoureux, Claude Desjardins.

Un lien chaleureux unit Clément Gravel, alias Papy, et Claude Desjardins. Photo Mary-Ann Zinzius

Papy: le peintre amoureux: un premier livre signé Claude Desjardins

Papy: le peintre amoureux, une authentique histoire d’amour et de peinture, une douce poésie qui se révèle sous la plume de notre très apprécié collègue, le journaliste culturel – et maintenant biographe – Claude Desjardins.

Claude couvre l’actualité culturelle régionale depuis 38 ans pour les hebdos du Groupe JCL, mais le voilà aujourd’hui dans un rôle différent, passant d’intervieweur à interviewé, dévoilant son tout premier livre, un récit biographique des plus inspirant.

La rencontre

C’est en août 2019 que Claude a fait connaissance avec Clément Gravel, alias Papy. Il l’avait interrogé dans le cadre d’un article annonçant une exposition à venir à la bibliothèque de Rosemère. Dès lors, il avait été impressionné par l’histoire de cet homme qui, à l’âge de 91 ans, se mit à peindre dans le seul but de rallumer le rire de sa douce. Hospitalisée, Pauline se mourrait d’une maladie sans nom et, malgré tous ses efforts, M. Gravel n’arrivait pas à la consoler. Puis, un jour, elle lui tendit un paquet contenant pinceaux, toiles et pots de peinture. Lui qui n’avait jamais peint auparavant réalisa, cette nuit-là, son tout premier tableau. La réaction de sa femme fut telle qu’il recommença la nuit suivante, et celle d’après, et puis encore, et encore.

«Ce qui distingue son histoire, c’est ce geste-là qui est posé la nuit. C’est un geste d’amour pur. C’est un poème», souligne Claude.

Son article sur Papy a été à ce point apprécié qu’on lui proposa d’écrire un livre. Un défi taillé sur mesure pour ce journaliste passionné de culture et dont tous reconnaissent les talents de rédaction. Il avait déjà écrit des poèmes, des pièces de théâtre, mais il lui aura fallu croiser la route d’un certain Clément Gravel, 96 ans, pour se lancer et concrétiser ce projet d’écriture auquel il songeait depuis longtemps.

De journaliste à biographe

«J’ai découvert en le faisant à quel point c’est un travail énorme. J’ai trouvé ça fascinant et j’en suis sorti avec un respect immense pour tous les écrivains», mentionne Claude.

Tout au long de ce projet, qui a pris naissance le 7 décembre 2019, il a maintenu avec Clément Gravel un lien étroit qui s’est enrichi et solidifié, semaine après semaine, au gré de leurs échanges. Il a appris à connaître et à aimer cet homme à l’esprit libre et au parcours unique.

Pour lui, l’objectif était clair. «Je voulais que le centre de ce livre-là soit une histoire d’amour et de peinture», mentionne l’auteur.

D’ailleurs, Papy: le peintre amoureuxn’a rien d’une biographie linéaire ou d’un recueil d’anecdotes. Chaque chapitre fait référence à un tableau, que Claude détaille un peu comme le faisait à l’époque son professeur d’histoire de l’art, auquel se greffent des émotions et des épisodes marquants de la vie de Clément et de Pauline. Et on reconnaît bien ici la rigueur du journaliste, qui a manifestement fait ses devoirs, afin de situer le tout dans le contexte historique et social du moment. «La recherche, c’est une grosse grosse partie du travail», confie Claude.

De ces huit mois d’écriture, il résulte un récit biographique de 165 pages, imprimé à 500 exemplaires. Papy: le peintre amoureuxa été officiellement lancé le 13 septembre dernier et est disponible en ligne au [claudedesjardins.com] ], de même qu’à la Librairie Carcajou, à Rosemère et Laval. Des suites à ce projet? «Rien de concret à court terme, peut-être une adaptation pour le théâtre», dit l’auteur qui, au fil des ans, a coécrit plusieurs pièces au sein de la troupe de l’école de théâtre Arlequin, à Sainte-Thérèse.

Pour ceux qui seraient intéressés à en savoir plus sur la démarche et l’histoire derrière ce livre, il sera possible de visionner l’entrevue que Claude Desjardins a récemment accordée à Frédéric Lapierre, le dimanche 25 octobre, à 14h, sur la page Facebook de l’Espace culturel de Repentigny.

 

 

 

Array

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top