- PUBLICITÉ -

Le candidat Rhéal Fortin. Photo Mychel Lapointe

Comté de Rivière-du-Nord: Rhéal Fortin présente ses priorités

«Le Bloc québécois est un parti qui nous ressemble et qui nous rassemble», considère Rhéal Fortin.
En ce sens, à trois semaines du scrutin du 21 octobre prochain, le candidat du Bloc québécois dans Rivière-du-Nord présentait la semaine dernière ses priorités pour les gens du comté.
«Pour nos travailleurs, nous voulons plus de justice fiscale. Pour nos familles, nous voulons un plan de lutte efficace à la crise climatique, de meilleurs transferts en santé et plus de logements sociaux. Pour les femmes, nous voulons protéger le droit inaliénable à l’avortement. Pour nos aînés, nous voulons augmenter leur sécurité financière en rehaussant les pensions. Pour nos jeunes, nous voulons être des alliés dans leur parcours scolaire. Le Québec, c’est nous! C’est nous tous, c’est ce qui rend Rivière-du-Nord et le Québec différents et si beaux», note le candidat bloquiste.
Dossiers spécifiques
De façon plus précise, M. Fortin résume le fond de sa pensée concernant de grands dossiers.
C’est le cas de celui du rapport d’impôt unique pour lequel il dit que «les chevauchements administratifs entre Québec et Ottawa coûtent cher et sont souvent inefficaces. C’est le cas de la perception des impôts, alors que l’existence de deux agences du revenu oblige les particuliers à produire deux déclarations de revenus au lieu d’une. Le Bloc exigera que Revenu Québec, qui administre déjà la perception de la TPS fédérale, administre aussi l’impôt fédéral, ce qui permettra des économies administratives substantielles de plusieurs centaines de millions de dollars par année. Cela va inévitablement se refléter dans le portefeuille des travailleurs. C’est ça, défendre une saine gestion des deniers publics et être au travail pour les travailleurs».
Quant à des pertes d’emploi au Québec avec un rapport d’impôt unique, au Bloc québécois on souligne qu’«alors que les Québécois paient 20 % du budget de l’ARC par leurs impôts et taxes, le Québec ne compte que 12 % des employés (11 % en équivalent temps plein) et 27 % d’entre eux seront éligibles à la retraite d’ici 3 ans. Rien ne justifie de couper des emplois […] Le centre fiscal de Shawinigan ne traite aucune déclaration de revenus. Affectés à diverses tâches administratives liées au fonctionnement du ministère, les employés pourront continuer de faire la même chose; ce sont les libéraux qui menacent de les congédier, pas nous».
Rhéal Fortin parle également de transfert en santé en exprimant que, quant à lui, «c’est connu: la santé c’est l’ultime priorité des Québécoises et des Québécois. Tout parti politique appuyant des coupes en santé est indigne de représenter le Québec. Or, c’est précisément ce qu’on fait les libéraux et les conservateurs lorsqu’ils ont coupé l’indexation du transfert en santé de 6 % à 3 %, soit moins que le niveau d’augmentation des dépenses en santé chez nous. Le Bloc reprendra la lutte contre le déséquilibre fiscal en commençant par exiger une hausse des transferts en santé de 6 % par année pour qu’ils atteignent un niveau équivalant à au moins 25 % des dépenses du Québec dans ce domaine».
Sujet de l’heure s’il en est un, le dossier de l’environnement retient également l’attention du candidat Fortin.
«Nos familles ont besoin de représentantes et de représentants qui croient que l’environnement doit davantage animer l’action gouvernementale. Les parents souhaitent léguer une planète en santé à leurs enfants et à leurs petits-enfants. Je les comprends! J’ai moi aussi marché dans les rues de Saint-Jérôme la semaine passée pour demander des actions concrètes pour le climat», note-t-il.
«Le Bloc québécois, souligne M. Fortin, propose une série de mesures efficaces et crédibles dont: la mise en place d’une péréquation verte, la fin des subventions aux énergies fossiles, l’électrification des transports, l’élimination des pesticides qui menacent la biodiversité, et bien plus!»
Autre sujet au cœur de la présente campagne électorale, celui de l’avortement.
«Contrairement aux conservateurs, le Bloc québécois est pro-choix et défendra sans condition le droit des femmes à interrompre de façon volontaire leur grossesse. Le Bloc s’opposera à tout projet de loi qui aurait pour effet de limiter le droit des femmes de disposer elles-mêmes de leur propre corps. Ça, c’est un engagement clair: je voterai toujours pour le libre-choix! Je suis fier de me présenter avec une équipe qui croit fermement en ce droit inaliénable!», plaide Rhéal Fortin.

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top