- PUBLICITÉ -

Le maire Stéphane Maher dit espérer que son collègue Xavier-Antoine Lalande ne mettra pas suite à son projet (voir le panneau en jaune) le 15 octobre prochain. Photo Mychel Lapointe

Intersection Lamontagne/Saint-Nicolas: la cause entendue à la mi-novembre

Il y a possiblement de la lumière au bout du tunnel dans le conflit qui oppose Saint-Colomban et Saint-Jérôme pour l’intersection Lamontagne/Saint-Nicolas.
On a appris, vendredi, que la cause sera entendue devant la Commission municipale du Québec les 18 et 19 novembre prochain.
«Nous espérons que l’audition à venir permettra un règlement rapide de cette situation qui envenime inutilement les relations entre les deux villes et qui met à l’épreuve la patience de la population», de commenter le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher, (dans un communiqué de presse acheminé à nos bureaux vendredi) pour qui le dossier n’est d’autre chose qu’une «triste chicane entre voisins».
Panneau
Est-il nécessaire de rappeler que le dossier a donné lieu depuis plus d’un an à des coups de force de part et d’autre.
Le dernier à ce jour étant le fait que les autorités colombanoises ont fait installer il y a quelques semaines un avis annonçant leur intention d’enlever le panneau d’arrêt en direction est sur Saint-Nicolas à compter du 15 octobre prochain.
Stéphane Maher dit espérer, maintenant que les deux parties se retrouveront devant la Commission municipale à la mi-novembre, «que le maire de Saint-Colomban renoncera à ce changement».
Lors du passage du représentant d’Infos Laurentides, lundi matin, aucun changement n’avait été apporté à la signalisation à l’intersection Lamontagne/Saint-Nicolas (NDLR.Mardi matin, après l’heure de tombée de notre version imprimée, les autorités de Saint-Colomban ont, par voie de communiqué de presse, fait savoir qu’elles ne donneraient pas suite à leurs intentions d’enlever le panneau d’arrêt).

|

Rue Lamontagne

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top