- PUBLICITÉ -

William Leblanc (47) a fait mal aux Panthères mercredi avec ses 49e-50e-51e buts de la saison (en 35 matchs). Photo Juana Laurin

Défaite de 5 à 4 contre Granby en prolongation, mais… «On mature comme équipe…»-Pierre Bergeron

Dans un duel attendu, les Panthères de Saint-Jérôme ont comblé deux fois un retard de deux buts, mais ils ont perdu 5 à 4 en prolongation contre l’Inouk de Granby à domicile mercredi dernier.

Premier compteur de la Ligue de hockey junior AAA du Québec, William Leblanc y est allé d’un tour du chapeau dans la victoire de l’Inouk, dont son troisième en désavantage numérique pour donner une avance de deux buts aux siens.

Paré, deux fois

En première période, Leblanc a inscrit ses deux premiers buts du match et Philippe Arsenault (23e) a riposté pour les locaux.

La deuxième période n’était vieille que de 23 secondes quand Christophe Morissette a procuré une avance de 3-1 aux visiteurs, avant que le capitaine Justin Paré (16e) ne vienne rétrécir l’écart 13 minutes plus tard.

Les Panthères profitaient d’un avantage numérique, quand William Leblanc a soutiré la rondelle à sa ligne bleue et a filé au but pour inscrire son troisième du match.

Justin Paré a porté la marque à 4-3 quelque 32 secondes plus tard avec son deuxième but de la période médiane.

Charles-Antoine Paiement (15e) a envoyé tout le monde en prolongation (4-4) à la 17e minute du troisième engagement.

«Apprendre de nos erreurs»

Avouant que c’est «frustrant» de perdre un match de cette façon, l’instructeur-chef Pierre Bergeron voyait tout de même un bon côté aux choses.

«On se prépare pour les séries… L’objectif, c’est d’apprendre de nos erreurs. Il y a quatre buts sur cinq, c’est de notre faute. Ce que j’ai aimé, c’est qu’on s’est battus jusqu’à la fin. La majeure partie du match, on a dominé. Tu te dis, si on les affronte dans un quatre de sept (en séries), on est confiants qu’on est capables de les battre… Nous avons des blessés. La journée que tout le monde sera en santé, on va être une équipe très forte», énonçait-il en présence du représentant d’Infos Laurentides.

Qui plus est, Bergeron parlait du caractère manifesté par ses troupiers.

«Mine de rien, on est revenus deux fois dans le match. En général, j’ai aimé ce que j’ai vu. On mature comme équipe. Au lieu de baisser les épaules comme on faisait tout le temps [lire en début de saison], on revient. Le résultat m’inquiète plus ou moins. On s’en va dans la bonne direction.»

Soirée de retrouvailles

Inactifs depuis la partie contre Granby, les Panthères reprennent l’action ce soir (mercredi 23 janvier) en recevant la visite des Rangers de Montréal-Est à l’aréna régional de la Rivière-du-Nord.

Ce sera soirée de retrouvailles avec leurs anciens coéquipiers, tant pour Simon Lefebvre (Panthères) que pour Christophe Bohémier (Rangers) qui ont été au cœur d’une transaction entre les deux équipes à la mi-janvier.

 

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top