- PUBLICITÉ -

Cendrine Browne a retrouvé la forme et tous les espoirs sont permis. Photo Nordic Focus

Des résultats impressionnants en Coupe du monde: «J’ai retrouvé la forme…» -Cendrine Browne

Pour une fille qui est davantage à l’aise lors des épreuves de longue distance, Cendrine Browne a connu des résultats impressionnants au cours de la dernière fin de semaine avec une 37eplace au sprint libre (la meilleure performance québécoise), en plus de terminer à 1,09 seconde d’une place en finale du sprint par équipe dans le cadre d’une tranche de la Coupe du monde de ski de fond tenue à Ulricehamn en Suède.

«Excitée et déçue»

Samedi, la Prévostoise a conclu la séance de qualification à 1,81 seconde de la Norvégienne Kristin Austgulen (3 min 33,90 s), 30e et dernière participante à accéder à la phase éliminatoire.

« Je dirais que je suis excitée et déçue en même temps. J’étais très proche aujourd’hui (samedi) et c’est sûr que j’aurais aimé ça me qualifier pour la suite, mais ça demeure un bon résultat pour ce genre de course », a indiqué Browne au représentant de Sportcom.

Dimanche jumelée à sa compatriote albertaine Maya MacIsaac-Jones (qui a récolté le meilleur résultat canadien à l’épreuve du sprint libre en terminant 18e),  Cendrine Browne a passé bien près de la finale par un peu plus d’une seconde.

COVID-19 et fatigue

Outre, les résultats, ce qu’il faut surtout retenir de ces deux performances, c’est que Cendrine Browne a retrouvé la forme après avoir connu certaines difficultés le week-end précédent lors d’une autre tranche de la Coupe du monde présenté à Falun (Suède). Ce qui augure bien pour les Championnats du monde qui seront présentés du 23 février au 7 mars à Oberstdorf en Allemagne.

Pour tout dire, Cendrine Browne revient de loin.

D’abord, en novembre, elle a été une des 11 (sur 13) athlètes de l’équipe canadienne à avoir attrapé la COVID-19.

Du fait, se sont présentées des difficultés à l’entraînement et elle n’était pas nécessairement au meilleur de sa forme lors de la première tranche de la Coupe du monde (à laquelle participaient les membres de l’équipe canadienne, s’entend) à Lahti en Finlande, il y une quinzaine de jours.

De là les problèmes rencontrés à Falun.

«J’étais vraiment fatigués. Mais là j’ai retrouvé la forme…»confiait-elle dimanche matin au Journal Infos Laurentides, au cours d’une conversation téléphonique en direct d’Ulricehamn.

Championnats du monde

Ça adonne bien. Surtout, que l’athlète de 27 ans profitera, de plus, de deux semaines de préparation à Falun en vue des championnats du monde, à la fin du mois.

Il faut savoir que lors de ces championnats, on est limité à quatre représentantes par équipe. Ce qui donne des pelotons plus restreints qu’en Coupe du monde.

Au menu: sprint individuel, sprint par équipe, skiathlon, 10km style libre et 30km classique.

Au skiathlon et au 10km style libre, Cendrine Browne est dans son élément. L’objectif demeure un Top 20.

Avec l’aide de Sportcom

 

 

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top