- PUBLICITÉ -
Entete Sport

Marche de quatre jours de Nimègue: un défi de taille attend Sylvain Duchesne

Le Jérômien Sylvain Duchesne s’attaquera sous peu à un défi de taille: parcourir chaque jour de 30 à 50 kilomètres, quatre jours consécutifs, en circuit en étoile autour de Nimègue en Hollande (Nijmengen, en néerlandais).

Membre du local 190 (Saint-Jérôme) de la Légion canadienne, M.Duchesne est un des 45 000 participants (dont 5 000 militaires) à la Marche de quatre jours de Nimègue, une marche d’endurance organisée chaque année le troisième mardi de juillet, selon ce que nous apprend Wikipedia.

Persévérance

En raison d’un technicalité, Sylvain Duchesne a commencé son entraînement en avril dernier, avec trois semaines de retard sur le calendrier de préparation à cette commande de taille.

«Des entrainements de 20 à 40 km selon la cédule de son entrainement. Des ampoules, des ongles perdus et le désir de réussir, Sylvain réussit à passer le test. Le local 190, St-Jérôme est fier de soutenir son membre Sylvain Duchesne et de le suivre tout au long de son parcours» nous fait savoir par courriel Annie St-Vincent de la Légion.

Carrière dans les forces

Pour revenir à l’événement en Hollande, il est réputé pour représenter la marche la plus dure du monde. D’où le slogan de l’évènement The Walk of the World».

Pour ceux que ça intéresse (pour y participer éventuellement ou par simple curiosité), la marche, nous dit-on, est ouverte à toute personne dès l’année de ses 12 ans, sur simple inscription.

Depuis quelques années, le nombre de participants est  limité à 45 000 (!) et ils proviennent des quatre coins du monde.

Ça représente également une semaine de festivités dans la ville, qui attire plus d’un million de visiteurs.

Pour ceux qui s’interrogent sur les capacités de Sylvain Duchesne à réaliser l’exploit, il faut savoir qu’il

est retraité de la GRC au sein de laquelle il a œuvré de 1986 à 2015.

Auparavant, il a servi comme réserviste au régiment de la Chaudière de 1977 à 1980, avant de rejoindre la force régulière du Royal 22e Régiment en août 1980. Durant cette période, M. Duchesne a oeuvré à la Citadelle de Québec (1981) et en Allemagne (1981-1983).

En 1984, il est muté dans l’armée de l’air canadienne en tant qu’opérateur radar jusqu’à sa libération en janvier 1986.

Avant sa carrière militaire, Sylvain Duchesne était membre du programme des cadets de l’aviation royale canadienne (1973-1979). En tant que cadet, il a reçu la médaille du service des cadets de l’air. Il a également reçu la Médaille du service spécial de l’OTAN (MSU), la médaille du jubilé d’argent de la Reine Elizabeth, la médaille du jubilé d’or de la Reine Elizabeth, la médaille d’ancienneté de la GRC et la médaille de service de l’Association canadienne des donneurs d’organes.

 

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top