- PUBLICITÉ -

Quatre Top 30aux championnats du monde: «Je n’en reviens pas…» -Cendrine Browne

Cendrine Browne de Prévost se sera établie dans l’élite mondiale avec quatre performances dans le Top 30, lors des Championnats du monde de ski nordique présenté à Oberstdorfen Allemagne.

Elle aura d’abord réalisé une 23eposition au skiathlon 15 km, puis une 27eplace au 10km style libre individuel, avant d’aider son équipe à décrocher une 9eplace au relais 4X5 km, pour finalement prendre une surprenante 27eplace au 30 km classique départ groupé, samedi.

On aura compris qu’il s’agit là des meilleures performances de sa carrière pour la principale intéressée qui n’hésite pas à qualifier d’ «extraordinaire»ce parcours aux championnats du monde.

«Ce sont d’excellents résultats. J’ai donné tout ce que j’avais. Je n’avais jamais fait (autant) de Top 30 aux championnats du monde» a commenté Cendrine dimanche dernier, lorsque rejointe en Allemagne par le Journal Infos Laurentides.

Ajustements

Des quatre résultats obtenus, le 27erang au 30 km classique, samedi dernier, représente un exploit en soi. D’abord, parce que le style classique n’est pas vraiment sa force (elle est davantage à l’aise en style libre) et parce que les conditions de la piste n’étaient pas optimales (le mercure avoisinait les 15 degrés celcius). Ce qui l’ aura forcé à apporter des ajustements.

«Je n’en reviens pas (d’avoir fait un TOP 30 en classique)» lance-t-elle, satisfaite. «Le 30 km classique départ groupé, ce n’est pas évident, surtout avec Thérèse Johaug (la Norvégienne championne de l’épreuve qui connaît des départs explosifs). Il faut s’accrocher dès le début. J’ai été une des rares à changer mes skis (comme le permet le règlement dans cette épreuve) au deuxième tour (on parle de trois boucles de 10 km chacune). J’ai pu rattraper le temps perdu».

Car, en raison des conditions de la neige, «je manquais d’adhérence («grip»). J’avais perdu mon fartage»explique Cendrine qui quittait l’Allemagne lundi pour se diriger vers la Suisse où sera disputée la prochaine tranche de la Coupe du monde la fin de semaine prochaine.

À cette occasion, elle participera aux épreuves de

10km classique, le samedi, et de 30 km style libre poursuite, le dimanche.

Forte de ses performances aux championnats du monde, Cendrine Browne vise rien de moins que le Top 20 lors des deux épreuves.

Elle progresse encore

Par ailleurs, les succès de la jeune athlète sont source de joie pour les gens du club Fondeurs Laurentides où tout a débuté pour elle; et particulièrement pour l’entraîneur-chef Rémi Brière qui y est pour beaucoup dans la progression de Cendrine au cours des premières années.

«Elle avance en âge(27 ans), mais progresse encore.(En raison de tout ce qu’elle a vécu au cours de la dernière année) elle a su montrer de la résilience et de la persévérance. Elle a bien travaillé. Elle a été sage, s’écoute bien à l’entraînement. Elle est une fierté pour le club»a dit M.Brière au cours d’une conversation téléphonique avec le Journal Infos Laurentides,dimanche.

Un exemple

Par ailleurs, les succès actuels de Cendrine Browne réjouissent tout autant le maire de Prévost, Paul Germain, comme en fait foi la réponse faite au Journal.

«Depuis quelques années Cendrine fait rayonner Prévost. Elle est un exemple pour tous les fondeurs de Prévost et des Laurentides. Prévost est une ville de ski de fond depuis plus de 100 ans et l’éclosion de talents exceptionnels comme Cendrine en est la preuve».

 

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top