- PUBLICITÉ -
Prvost

Le maire Paul Germain (à l’extrême-droite) a procédé à une inspection des équipements de la firme Entreprise Lake Inc.

Déneigement à Prévost: Paul Germain fait le point

« Nous sommes motivés à changer la culture de la Ville en matière de gestion contractuelle. Nous désirons une culture organisationnelle basée sur le respect de la loi, des politiques, des processus, des devis et des fournisseurs» annonce Paul Germain.

À cet égard, le maire de Prévost a procédé mardi dernier à une inspection des équipements de déneigement fournis par les entrepreneurs dans le cadre de l’exécution des contrats de déneigement de la saison 2017-2018.

Le maire était accompagné dans sa démarche du directeur par intérim du Service des travaux publics, Gaston Courtemanche, du contremaître du Service des travaux publics, Sylvain Forgues ainsi que des représentants des entrepreneurs en déneigement pour la saison 2017-2018, Mathieu Lake (Secteur « A » – Entreprise Lake Inc. ), Yan Berlinguette et Bobby Racicot (Secteur « B » – Les entreprises Doménick Sigouin Inc.).

Lacune administrative

Parallèlement à cette inspection, M. Germain dit avoir constaté également une «certaine lacune administrative» face au suivi des obligations contractuelles liées aux entrepreneurs de déneigement.

« Est-ce que tout ce qui est exigé dans nos devis reflète réellement les services rendus? En avons-nous vraiment pour notre argent? Nous ne parlons pas ici de malversations ni d’actions illicites, mais nous faisons référence à un manque de rigueur administrative dans le suivi contractuel » d’indiquer Paul Germain.

Selon lui, cette situation n’a de réponses et de solutions que par la mise en place de «processus de contrôles permettant une plus grande rigueur et un meilleur suivi des contrats».

«Lors de son arrivée au pouvoir à la Ville de Prévost en novembre dernier, la nouvelle administration s’est engagée à se doter d’une gestion responsable afin de s’assurer que les opérations de la Ville soient administrées avec rigueur pour que l’utilisation de chaque dollar de taxe soit maximisée ».

En ce sens, nous dit-on, la Ville se dotera, au cours des prochains mois, se dotera d’une politique d’approvisionnement, révisera toutes ses règles de gestion contractuelle et «mettra en place des processus de contrôles qui permettront de s’assurer de la gestion efficiente de ses contrats».

 

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top