- PUBLICITÉ -

Le tronçon visé de la route 117 deviendra plus sécuritaire. Photo Mychel Lapointe

Des changements majeurs prévus sur la 117: «Merci de sécuriser notre Prévost» -Paul Germain

«On va pouvoir aller à la bibliothèque sans se faire tuer…  (même chose) pour les gens de la rue Lesage qui veulent aller au dépanneur»a dit, dans le langage coloré qui est le sien, le maire de Prévost, Paul Germain, en assemblée publique lundi soir dernier (8 février).

Le jour-même,le ministre des Transports François Bonnardel a annoncé quedes mesures seront mises en place sur la route 117«afin de rendre plus sécuritaires les déplacements des usagers de la route, et plus particulièrement les déplacements des piétons et des écoliers» entre le chemin du lac Écho et le chemin de la Station.

Depuis 30 ans

On sentait, à cette occasion, un soupir de soulagement de la part du premier magistrat prévostois.

Il faut dire que ça fait une bonne trentaine d’années (le maire a parlé de 40 années) que les gens qui se sont succédés, pendant tout ce temps, aux conseils municipaux de Prévost réclament des actions concrètes de la part des autorités gouvernementales dans ce dossier.

À plus forte raison que la sécurité des élèves qui fréquentent l’école Val-des-Monts (dans ce secteur) et qui devaient traverser la route 117, était en péril depuis quelques dizaines d’années.

Vitesse abaissée 

Dans les faits, un trottoir sera aménagé par la Ville du côté est de la route 117, de la rue Lesage jusqu’au chemin du Lac Écho, permettant aux écoliers de circuler en toute sécurité (on parle de «dès l’été 2021»).

De plus, la limite de vitesse permise sur la route dans ce secteur sera réduite de 70 à 50 km/h au cours des prochaines semaines dans le cadre d’un projet-pilote.

Concernant cette partie des choses, le maire Germain a dit, en assemblée publique que «je ne pensais jamais que ce serait si compliqué de faire changer deux chiffres sur une pancarte»

(M.Germain qui a plaidé le dossier devant les autorités régionales du MTQ au cours des trois dernières années a aussi indiqué que «le ministère des Transports est très normé et c’est très difficile de sortir de ces normes-là…»)

Pour revenir aux changements prévus: la traverse piétonnière sera dotée d’un feu pour piétons d’une technologie plus récente que celle actuellement en place. «De concert avec la Ville, des actions visant à sensibiliser les conducteurs de véhicules à la sécurité des piétons seront également réalisées. Ces mesures étaient très attendues par les citoyennes et les citoyens»souligne-t-on du côté du MTQ.

Blais

Tous ces changements annoncés ont fait dire à Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants et députée de Prévost, que «cette solution était attendue depuis longtemps par les citoyennes et les citoyens de Prévost, et je me réjouis du travail de collaboration entre le maire et notre gouvernement. Cette intervention contribuera à soutenir le développement de la Ville, dans le contexte d’une population en croissance, tout en protégeant les enfants qui se rendent à l’école à pied».

L’annonce de lundi dernier ont fait dire au maire Germain, lundi: «Merci de sécuriser notre Prévost».

 

 

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top