- PUBLICITÉ -

(Image par Gerd Altmann de Pixabay)

Élections municipales 2021: les Laurentides réunies pour la parité

Convaincus de l’importance de la parité et déterminés à favoriser son atteinte, le Réseau des femmes des Laurentides (RFL) et ses partenaires, soit le Secrétariat à la condition féminine, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, les sept MRC du territoire, la Ville de Mirabel et le Conseil des préfets et des élus des Laurentides, unissent leurs forces pour encourager et soutenir les candidatures féminines lors des prochaines élections municipales.

«Nous sommes à 12 mois des prochaines élections, c’est pourquoi nous lançons aujourd’hui avec fierté le projet “Élections municipales 2021: les Laurentides réunies pour la parité!”», déclare Arianne Collin, chargée de projet au RFL.

Pour le RFL, encourager les femmes à se présenter en politique et les soutenir tout au long de ce processus, c’est contribuer à un changement de mentalité et à une société plus juste, plus paritaire. Le projet mise sur l’information, la formation et le réseautage afin de donner envie aux femmes de prendre leur place dans les instances municipales.

Une infolettre consacrée aux élections municipales

Pour donner le coup d’envoi à cette initiative, une première infolettre entièrement consacrée aux élections municipales a été largement diffusée le 7 novembre. Une nouvelle édition sera présentée le septième jour de chaque mois afin de susciter l’engouement envers les élections municipales et accompagner les femmes tout au long de leurs réflexions et de leur parcours. Y seront présentés des outils, des propositions d’activités, des groupes de discussions et des témoignages, bref, tous les éléments nécessaires pour mieux comprendre la politique municipale et prendre part à cette campagne électorale.

Objectif: atteindre la parité

Dans les Laurentides, comme ailleurs au Québec, les femmes sont souvent sous-représentées au sein des conseils municipaux. Alors qu’elles représentent 50 % de la population laurentienne, elles ne constituaient que 34 % des candidatures lors de l’élection municipale de 2017.

Bien que la progression du nombre de femmes au sein des conseils municipaux des Laurentides se fasse lentement, on peut aujourd’hui compter 21 mairesses et 178 conseillères à travers les 76 municipalités du territoire.

«Le RFL vise à accélérer cette progression dès les prochaines élections de façon à atteindre la parité, soit une proportion de femmes se situant entre 40 et 60 %, dans un avenir rapproché», souligne la coordonnatrice du RFL, Vicky Langlais.

Les femmes n’abordent pas les choses de la même manière que les hommes. Il est donc essentiel de profiter de cette complémentarité, estime le regroupement. «En tant que femme, il est primordial de s’approprier ce pouvoir et de faire entendre notre voix au sein de notre communauté. Plus nous serons nombreuses à prendre notre place en politique municipale et moins il y aura d’inégalité et de sexisme», fait valoir Arianne Collin.

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top