- PUBLICITÉ -

Le conseiller Benoit Beaulieu.

Exclusif:Benoit Beaulieu met en demeure Nathalie Lasalle, Johanne Dicaire et Mario Fauteux

Par Mathieu Locas

Début d’année musclé au sein du conseil municipal de Saint-Jérôme. La saga entourant l’avenir de Stéphane Maher vient à peine de se terminer que Benoit Beaulieu semble vouloir régler des comptes.

Le Journal Infos Laurentides a appris que le conseiller municipal du district #1 a fait parvenir trois mises en demeure datées du 12 janvier 2021 à ses adversaires politiques. Ces missives visent les conseillères Johanne Dicaire et Nathalie Lasalle, de même que l’ancien conseiller Mario Fauteux. Dans chacune des mises en demeure, Monsieur Beaulieu leur reproche d’avoir tenu des propos mensongés, diffamatoires et calomnieux. Dans les trois cas, Benoit Beaulieu n’écarterait pas la possibilité de les poursuivre pour atteinte à sa réputation.

Selon nos sources, les faits reprochés à Mario Fauteux remontent au 3 décembre dernier, dans le cadre d’une entrevue diffusée sur les ondes de la Télévision des Basses-Laurentides. Benoit Beaulieu estime que Monsieur Fauteux aurait  déformé certains de ses propos concernant son association avec l’ex-maire Stéphane Maher. Il lui demande de cesser de tenir ce genre de propos publiquement.

Concernant les conseillères Nathalie Lasalle et Johanne Dicaire, les faits reprochés remontent au 15 décembre dernier, lors de la dernière séance du conseil municipal de l’année 2020.

On se souvient d’ailleurs que le ton avait monté, particulièrement entre Benoit Beaulieu et Nathalie Lasalle. Celle-ci avait souligné que le congédiement des candidats André Marion et Mario Fauteux avait été orchestré depuis longtemps. À titre de preuve, elle a rappelé sa visite chez Benoit Beaulieu, au lendemain de la fin des mises en candidature pour récupérer ses propres affiches électorales.  Il faut se souvenir que les deux faisaient équipe au sein du parti Vision Saint-Jérôme à ce moment.

Nathalie Lasalle a affirmé avoir aperçu que les affiches électorales de la candidate Sophie St-Gelais se trouvaient chez Benoit Beaulieu.

Cette déclaration a fait bondir le conseiller municipal. En plus de tutoyer madame Lasalle, chose qui est peu courante lors d’assemblées publiques, il l’avait prévenue de «faire ben attention».

Nous avons tenté de rejoindre Benoit Beaulieu, sans succès. Il va s’expliquer dans le cadre d’une conférence de presse virtuelle mardi après-midi, soit quelques heures avant la première séance du conseil municipal de l’année 2021.

 

 

 

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top