- PUBLICITÉ -

Photo Mychel Lapointe

Gel de taxes à Saint-Jérôme

Les contribuables de Saint-Jérôme profiteront d’un gel quand viendra le moment d’acquitter leur facture 2022 pour la taxe foncière et les tarifs pour les services.

Dépenses

Dans un contexte où l’inflation est à la hausse en raison de la pandémie, les dépenses du budget adopté ce soir (mardi 21 décembre)  totalisent 165,5 M$, en hausse de 5,1 % par rapport au budget précédent.

Cette augmentation, informent les autorités,  « s’explique par divers éléments, dont la gratuité des transports collectifs à l’intérieur du territoire, la hausse de la rémunération reliée aux conventions collectives, la Loi sur l’équité salariale, la hausse des quotes-parts, dont celle versée à la MRC de La Rivière-du-Nord et la gratuité de l’accès au parc régional de la Rivière-du-Nord (…) Le budget prévoit également un montant pour assumer la facture du train de banlieue, un dossier qui devrait se régler en 2022, et des sommes sont prévues pour renforcer la capacité d’intervention de la Ville afin de lui permettre de répondre aux besoins d’une population toujours croissante ».

Défi majeur

D’ailleurs, le nouveau maire Marc Bourcier a tenu à exprimer qu’« il importe de souligner que 68 % des dépenses sont directement liées à des services offerts aux citoyennes et aux citoyens. Notre population grandit et la Ville doit déployer tous les moyens requis pour s’adapter à cette croissance et continuer de remplir pleinement sa mission. Il faut également se rappeler que, comme partout au Québec, le recrutement représente un défi majeur. Nos démarches se poursuivront avec l’ajout des ressources financières nécessaires à l’embauche de personnes compétentes et motivées qui adhèreront à notre mission ».

Pour parvenir à un gel de taxes, l’administration Bourcier a puisé 5,7 M$ à même les surplus.

Repositionnement stratégique

On parle, en outre, d’instaurer  des objectifs à court et à moyen termes au sein des services municipaux.

« Nous mettrons en place un repositionnement stratégique pour certaines activités. En nous fixant des objectifs par service et en réalisant un audit des ressources actuelles, nous pourrons évaluer les mesures prévues au budget et ajuster le tir, au besoin » a exprimé Fernand Boudreault, nouveau directeur général de la Ville de Saint-Jérôme.

Six versements

Comme l’an dernier, les contribuables pourront acquitter en six versements. Il est possible de faire chacun de ces versements par l’entremise des institutions financières (au guichet automatique, en ligne ou au comptoir), par la poste ou en se rendant à la Centrale du citoyen, qui est située au 10, rue Saint-Joseph.

 

 

 

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top