- PUBLICITÉ -

«Je dors très bien à tous les soirs et je n’ai rien à cacher, ni à me reprocher», note Robert Carrière, ancien conseiller municipal.

L’UPAC enquête: deux employés du bureau de Youri Chassin questionnés

Par Mathieu Locas

D’actuels employés du député de Saint-Jérôme, Youri Chassin, qui ont déjà gravité dans l’entourage de Marc Gascon, ont été questionnés sur leur passé avec l’ancien maire de Saint-Jérôme.

Les employés visés sont Robert Carrière et France Gagnon, respectivement attaché politique et directrice de bureau de comté.

Robert Carrière confirme avoir répondu à un barrage de questions par des enquêteurs de l’UPAC récemment. «La rencontre a duré plusieurs heures. Je me suis fait questionné sur la plupart des sujets que tu as mentionnés dans ton article récemment [voir édition du 21 novembre dernier]. Ils ne disent pas ce qu’ils cherchent exactement, mais les enquêteurs font un “build-up”. Je leur ai posé des questions, mais ils étaient davantage là pour entendre mes réponses.»

Avant la commission Charbonneau

Selon plusieurs sources rencontrées par Infos Laurentides, Robert Carrière aurait fait partie du nombre des conseillers municipaux qui ont bénéficié des soirées au Centre Bell, toutes dépenses payées, par les firmes de professionnels.

C’était l’époque avant la commission Charbonneau.

Quand il a été recruté pour le bureau de Youri Chassin, a-t-il dû expliquer son passé en politique municipale? «Je n’étais pas mal à l’aise de rencontrer des enquêteurs de l’UPAC. Je dors très bien à tous les soirs et je n’ai rien à cacher, ni à me reprocher», conclut-il.

France Gagnon

Pour sa part, la directrice du bureau de comté, France Gagnon, n’a pas reçu d’appel de l’UPAC mais plutôt du BIPA (Bureau de l’intégrité professionnelle et administrative).

«Je n’ai pas été appelée par l’UPAC, mais à deux reprises dans le passé, j’ai reçu des appels de Jacques Duchesneau (inspecteur général) et à chacune des fois je l’ai référé vers Jean-Pierre Labrie», avoue celle qui a été adjointe administrative ainsi que chargée de l’administration pour Marc Gascon.

Jean-Pierre Labrie a été le chef de cabinet du maire Marc Gascon pendant plusieurs années, et ce, jusqu’en 2013. En raison de son rôle stratégique, il avait une influence importante tant sur l’administration que sur les élus de la Ville de Saint-Jérôme.

 

La dernière édition

Section concours

En décembre, c'est payant avec Infos Laurentides !
- PUBLICITÉ -
Top