- PUBLICITÉ -

Des intervenants heureux de l’annonce. De gauche à droite: Jean-Jacques Ruest, le député Rhéal Fortin, Benoît Charrette, Marc Bédard, le maire Stéphane Maher, Pablo Rodriguez et le député Youri Chassin. Photo Claude Cormier

Méga transaction avec le CN: «L’électrification du transport lourd c’est maintenant»-Marc Bédard

«Le CN fait preuve de leadership en faisant l’acquisition de 50 camions Lion 100 % électriques. Cette commande, la plus significative pour Lion Électrique à ce jour (on parle de 20 M$), est une belle confiance envers notre entreprise qui démontre que l’électrification du transport lourd c’est maintenant»indiquait Marc Bédard, lundi matin.

Le président et fondateur de la Compagnie électrique Lion de Saint-Jérôme avait toutes les raisons au monde de jubiler, puisqu’on a annoncé que le CN acquiert ces 50 camions électriques à zéro émission de la Compagnie Électrique Lion pour le transport intermodal, afin de les intégrer à son parc de camions.

«En plus d’être zéro émission, je suis convaincu que les camions électriques Lion seront un ajout précieux aux opérations du CN. En espérant que cette transaction inspire tous ceux qui souhaitent trouver une solution de transport économique, durable et environnementale à se tourner vers l’électrification»de rajouter M.Bédard.

Appuyer l’innovation québécoise

Une façon de voir que ne contredira certainement pas Jean-Jacques Ruest, président-directeur général du CN, qui soulignait à cette occasion que «le siège social du CN est à Montréal depuis plus de 100 ans et notre entreprise emploie plusieurs milliers de personnes au Québec, nous sommes donc très heureux d’appuyer l’innovation québécoise. Cette entente s’inscrit aussi dans notre engagement à encourager la reprise économique, et à réduire l’empreinte carbonique de la chaîne d’approvisionnement à l’échelle mondiale. Le régime règlementaire mis en place par le gouvernement fédéral assure un environnement propice à de tels investissements.»
Leadership

L’entente entre les deux entreprises vient concrétiser un projet qui avait pris forme quelque 17 mois plus tôt.

En effet, selon ce qu’il a été permis d’apprendre, en avril 2019, le CN a lancé un projet pilote visant à mettre à l’essai des camions électriques conçus et construits sur mesure par La Compagnie Électrique Lion. Destinés au transport intermodal, ces camions à zéro émission seront mis à l’essai dans de multiples contextes et environnements à travers le réseau du CN, allant de la livraison urbaine au service de navette de conteneurs, aux opérations portuaires. Les camions Lion ne produisent pas de pollution sonore et réduisent les émissions de gaz à effet de serre de 100 tonnes par année sur les routes.

Ce qui faisait dire à Pablo Rodriguez, leader du gouvernement à la Chambre des communes, qui participait à l’annonce de lundi, qu’«en misant sur les véhicules électriques, le CN et Lion jouent un rôle de leadership dans la transition vers l’économie de l’avenir. Ça permet de mieux lutter contre les changements climatiques, en plus de créer de bons emplois ici. C’est exactement le type d’investissements nécessaire pour une relance économique plus verte et novatrice».

Relance économique durable

Alors que pour Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, également présent à Saint-Jérôme lundi matin «le gouvernement du Québec croit à une relance économique durable. Je me réjouis que la Compagnie Électrique Lion et le CN soient en mesure de travailler de concert afin de contribuer à l’électrification des transports, une façon très efficace de réduire les émissions de gaz à effet de serre au Québec. Nous pouvons être fiers de ces deux entreprises qui veulent faire des affaires et mettre en valeur le savoir-faire de chez nous tout en luttant contre les changements climatiques».

 

 

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top