- PUBLICITÉ -

Pierre Bergeron n’a pas particulièrement apprécié la performance de son équipe au cours de la fin de semaine. Panthères.jpg Photo Claude Cormier

Deux défaites et un seul but: attaque anémique des Panthères

«Si tu regardes l’ensemble de la fin de semaine, on a marqué un (seul) but. Ça me porte à me poser des questions à savoir où étaient mes francs-tireurs (il a utilisé l’expression Top gun). On n’a pas vu Paiement (Charles-Antoine), on n’a pas vu Gravel (Zachary), on n’a pas vu Lapalme (Vincent), on n’a pas vu Riopel (Philippe-Olivier). Ces gars-là, il faut qu’ils marquent des buts. Ils ont eu beaucoup, beaucoup, beaucoup d’occasions aujourd’hui de se mettre en marche. Et il ne s’est rien passé. Je pense que, eux, doivent faire un examen de conscience…», vociférait Pierre Bergeron, dimanche dernier.
L’instructeur des Panthères n’y est pas allé par quatre chemins, après avoir vu ses joueurs s’incliner 2 à 1 contre le Titan de Princeville, en visite à Saint-Jérôme.
Manque d’opportunisme
Pour tout dire, les hommes de Bergeron ont échappé le match en deuxième période alors qu’ils ont profité d’avantages numériques à répétition (dont environ cinq minutes à cinq contre trois).
Jouant, quelques minutes plus tard, à cinq contre quatre, le Titan a fait mouche pour prendre une avance de 2 à 0.
D’ailleurs, au cours des deux matchs de la fin de semaine, l’avantage numérique des Panthères a affiché un dossier peu reluisant de 0 en 15.
«C’est inexcusable…», a dit l’instructeur Bergeron.
William Pagé a évité l’humiliation d’un deuxième blanchissage consécutif aux Panthères avec son premier but de la saison.
Seul point positif, dans tout cela, Pierre Bergeron dit avoir apprécié l’implication de ses joueurs sur le plan défensif.
Première défaite
Vendredi soir, à Longueuil, les Panthères avaient encaissé leur première défaite de la saison en s’inclinant 4 à 0 contre le Collège français.
Il faut dire que le pointage final ne représente pas vraiment l’allure du match, puisque le pointage était de 1 à 0 jusqu’au milieu de la troisième période. Le quatrième but étant marqué dans un filet désert.
Le blanchissage est allé à la fiche de Gabriel Waked qui a fait face à 27 tirs des Panthères, alors que ses coéquipiers en dirigeaient 39 contre Tommy Da Silva.
Prochains matchs
Les Panthères n’auront pas nécessairement la tâche facile cette semaine alors qu’ils sont à Granby vendredi soir, pour affronter l’Inouk, avant de recevoir les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon, dimanche (29 septembre) à l’aréna régional de la Rivière-du-Nord, à compter de 14 h 30.

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top