- PUBLICITÉ -

Les partisans des Panthères seront certainement heureux de retrouver leur équipe. Photo Claude Cormier, archives

Les Panthères sont de retour

Jocelyn Chevrier, collaboration spéciale

Il est toujours curieux de débuter une nouvelle rubrique par des remerciements, mais au nom de l’organisation des Panthères de Saint-Jérôme et en mon nom personnel, j’aimerais sincèrement exprimer notre gratitude à toute l’équipe d’Infos Laurentides et en particulier de ses propriétaires, Christine Thibault et André Juteau, qui nous offrent pour cette saison de hockey cet espace dans leur hebdomadaire.

De précieux souvenirs

Bien entendu, cette chronique vous emportera dans l’univers de la formation locale qui évolue au sein de la LHJAAAQ et dont les parties locales sont présentées à l’aréna de la Rivière-du-Nord à Saint-Jérôme.

Il sera bien sûr question du rendement de l’édition actuelle des Panthères, mais nous ferons certainement revivre aux plus nostalgiques de précieux souvenirs par l’intermédiaire de nos anciennes vedettes et de leurs exploits.

Pour ceux d’entre vous qui ne seraient pas familiers avec les Panthères, l’équipe est composée de jeunes joueurs, âgés de 17 à 20 ans, la vaste majorité fréquentant un CEGEP de la région. Plusieurs d’entre eux ont évolué, ou encore certains pourraient éventuellement jouer dans la LHJMQ. C’est donc du jeu de très haut niveau et généralement très offensif qui est offert dans le circuit Figsby.

Parmi les anciens joueurs qui ont fait partie de l’équipe des Panthères, un certain David Perron a débuté sa carrière junior avec les Panthères, lors de la saison 2005-06. On sait que Perron évolue toujours dans la ligue Nationale de hockey avec les Blues de St-Louis.

Les Panthères forment l’une des concessions originales de la LHJAAAQ, d’abord connue sous l’appellation Tier-2. Après un stage de trois ans où ils évoluaient à l’aréna Saint-Antoine, les Rapidos sont devenus les Panthères de Laval-Laurentides, avant de prendre le nom de la ville de Saint-Jérôme à l’aube de la campagne 1992-93.

Les Félins ont conservé un impressionnant dossier de 998 victoires depuis leur arrivée dans le circuit et ce, en seulement 1591 parties.

L’équipe locale a terminé au sommet de sa division à douze reprises, tout en trônant comme champion de la saison régulière en six occasions. Seule ombre au tableau, malgré de merveilleuses équipes qui dominaient en saison régulière, les Panthères ne comptent qu’une coupe de champions des séries éliminatoires, soit celle récoltée au terme de la saison 2001. Cette année-là d’ailleurs, les Félins mettaient la main sur la coupe Fred Page et représentaient la région Est du Canada au championnat canadien à Flin Flon, au Manitoba.

Camp d’entraînement

Le camp d’entraînement en vue de la nouvelle saison s’est mis en branle samedi dernier et se poursuivra pour les deux prochaines semaines.

D’ailleurs, l’équipe entreprendra une série de six matchs hors concours ce mercredi 25 août à 19h00 alors qu’ils accueilleront les Prédateurs de Joliette. Les Félins visiteront ces mêmes Prédateurs le 27 à Joliette et disputeront la victoire aux Shamrocks du West Island dimanche le 29, au Sportplexe de Pierrefonds. Ce sera ensuite au tour des Rangers de Montréal-Est de patiner sur la glace des Félins le mercredi 1er septembre.

En raison des restrictions sanitaires, un maximum de 250 spectateurs sera permis à l’intérieur de l’enceinte. Toujours en raison des consignes gouvernementales, il y aura présentation de quatre périodes de 15 minutes chronométrées. La bonne nouvelle est que, contrairement à l’an dernier, les joutes se disputeront avec cinq patineurs et un gardien de chaque côté. Vous êtes évidemment conviés à venir supporter votre équipe et le prix d’entrée pour ces joutes préparatoires locales a été fixé à seulement $5,00.

Pour les néophytes, venez découvrir cette formation et joignez-vous aux partisans qui sont présents pour encourager et supporter votre équipe locale.

 

 

 

 

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top