- PUBLICITÉ -

Après leur victoire en prolongation contre Terrebonne, les joueurs ont salué les partisans pour les remercier. Ils ne pouvaient sans doute pas s’imaginer que c’était en fait un Au revoir, jusqu’à la saison prochaine. Panthères.jpg Photo Juana Laurin

Tous les espoirs étaient permis: triste fin de saison pour les Panthères

Les Panthères de Saint-Jérôme auraient-ils remporté la Coupe Fred Page devant leurs partisans le 3 mai prochain?
On ne le saura jamais, puisque le beau rêve que les membres de l’organisation jérômienne caressaient ne se réalisera pas. Du moins pas en 2020.
L’actuelle crise du COVID-19 aura eu raison de leurs ambitions et forcé les dirigeants de la Ligue de Hockey Junior AAA du Québec à suspendre indéfiniment la saison.
Sur une lançée
Mercredi soir dernier les Panthères avaient amorcé de belle façon la série quart de finale (4 de 7) qui les opposait aux Cobras de Terrebonne, l’emportant 3 à 2 en prolongation.
À partir de là, tous les espoirs étaient permis pour la suite des choses.
Il faut dire que les Panthères étaient en feu depuis un certain temps déjà.
Depuis le congé de Fêtes, ils ont présenté une impressionnante fiche de 14 victoires, deux défaites et une défaite en tirs de barrage; dont les trois dernières victoires contre les meilleures formations du circuit.
«Vraiment triste»
À n’en pas douter, l’instructeur-chef et directeur général Pierre Bergeron avait
réussi (à force de travail acharné, lors de la période de transactions de décembre et janvier) à se bâtir une redoutable formation capable des plus beaux succès.
Résigné, Pierre Bergeron a écrit sur sa page Facebook vendredi dernier «ne pas pouvoir terminer ce qu’on avait commencé, c’est vraiment triste. J’ai adoré mon groupe! De A à Z! Prenez soin de vous dans ce moment de crise! À bientôt!» à l’intention de ses joueurs.
Décevant également pour les joueurs de 20 ans de l’équipe.
Les Vincent Tremblay-Lapalme, Renat Dadadzhanov, Frederick Denicourt, Charlie Lacombe, Charles-Antoine Paiement et Philippe-Olivier Riopel terminent ainsi leur stage junior de bien triste façon.

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top